Qu'est-ce que la musicothérapie ? Comment peut-elle aider nos enfants ? Quelle place pourrait-elle avoir, demain, dans les écoles ? Cmonécole a rencontré Aurore Gautier, musicothérapeute à Nice.

Aurore Gautier, vous êtes musicothérapeute. Pouvez-vous nous expliquer ce qu'est la musicothérapie ?

music 786135 640La musicothérapie est avant tout une thérapie, dans laquelle on tente notamment de résoudre des difficultés de stress et d'anxiété, liées à certaines situations, ou à la vie de tous les jours. La musicothérapie peut être aussi un moyen d'aider la personne à développer ses capacités de sociabilité et de communication, comme par exemple avec les personnes présentant un syndrome autistique. Enfin, elle peut aider tout un chacun à dynamiser ses capacités cognitives et de mémoire, en sollicitant certaines aires du cerveau. C'est par exemple visible avec des personnes atteintes d'Alzheimer, qui peuvent retrouver des souvenirs grâce à la musique.

Concrètement, comment ça se passe ?

Les séances de musicothérapie sont assez ludiques. En fait, dans la musicothérapie, la musique n'est somme toute qu'un médiateur, un outil, qui permet d'être dans une situation plus légère et plus agréable, parfois moins "lourde" pour la personne que dans une psychothérapie classique. On peut en particulier utiliser la musicothérapie active (dans laquelle le patient va pouvoir s'exprimer à l'aide d'instruments), ou la musicothérapie réceptive (davantage axée sur l'écoute et la communication sur ce qui a été écouté), on peut utiliser les différentes composantes de la musique comme le rythme, ou la mélodie... Dans tous les cas, on va s'adapter au patient et être dans une posture d'écoute vis-à-vis de lui.

Où la musicothérapie a-t-elle sa place ?

Dans de nombreux lieux ! Personnellement, j'interviens en séance individuelle chez des patients. Je travaille aussi dans des institutions : la musicothérapie a sa place dans des hôpitaux, des maisons de retraite, des instituts médico-éducatifs... Et il m'apparaît comme une évidence que la musicothérapie a aussi sa place dans les écoles, auprès de classes ou de petits groupes d'élèves.

En quoi la musicothérapie a-t-elle toute sa place à l'école ?

Elle rassemble à elle seule de nombreux bénéfices. Tout d'abord, il y a un évident côté éducatif, mais aussi ludique, à sa pratique. Ensuite, le fait de voir évoluer les enfants dans un contexte différent des exigences scolaires classiques peut permettre de déceler (ou de mettre en perspective) certaines difficultés : ce peut être au niveau du langage écrit ou oral, de la relation, de la motricité... Cela permet aussi de développer chez les enfants une capacité à se concentrer, à s'apaiser, à ne pas se laisser envahir par le stress. Enfin, des liens entre l'écoute et la pratique précoce de la musique, et un apprentissage plus facile de la lecture, ont été mis en évidence. La musicothérapie est donc une activité idéale à l'école, car elle permet de travailler à la fois sur les aspects psychologiques, cognitifs, et indirectement sur les apprentissages scolaires !

Y a-t-il des formations pour devenir musicothérapeute ?

J'ai personnellement suivi et obtenu un DU de Musicothérapeute à l'Université de Montpellier. Cela correspond à trois ans d'études. C'est la seule formation de France reconnue par l'Etat. Cela permet au musicothérapeute de disposer d'un solide bagage de connaissances sur les aspects psycho-sociaux et neurobiologiques.

Aurore Gautier, merci pour cet entretien !

 

Vous pouvez retrouver Aurore Gautier sur son site : https://auroregautier-musicotherapeutenice.weebly.com